Menu

Mot du président

Mot du Président

Mot du Président


« La vie est de plus en plus dure. » « Tout ou presque tout, coûte de plus en plus cher ». « On ne peut plus rien acheter » etc.

Voilà des exemples types de phrases qui rythment aujourd’hui notre quotidien.Les jours se succèdent, les années passent, aussi terribles les unes que les autres. La situation du consommateur va de mal en pis.

Pendant ce temps, que faisons-nous pour améliorer notre sort et celui de nos enfants ? Pas grande chose. Pour ne pas dire rien du tout. Si non à quoi nous sert-il d’être assis dans nos salons ou nos bureaux à lancer des récriminations du genre :
« Il n’y a pas d’associations de consommateurs crédibles en Côte d’Ivoire »
« Les associations de consommateurs qui existent ne font rien pour nous »
« Les associations de consommateurs sont des refuges pour des personnes désœuvrées, des gens qui n’ont rien à faire » etc.

Oui, ces phrases, tu les as souvent entendues et parfois même prononcées sans te remettre personnellement en cause en tant que consommateur.

Et pourtant, mon frère, ma sœur, quel que soit ton rang ou encore ta fonction actuelle dans la société, toi et moi sommes des consommateurs.

Oui, toute personne qui, à un moment donné de son existence ici-bas, conclut un contrat avec un professionnel au terme duquel il acquiert la propriété ou la jouissance d’un bien destiné à un usage personnel ou familial est un consommateur.

En d’autres termes, le consommateur, c’est celui qui achète quelque chose afin de l’utiliser pour lui-même ou pour un besoin familial. Cet aspect exclu bien entendu toute intention d’acheter quelque chose en vue de la revendre.
Le consommateur, mon frère, ma sœur, c’est également l’usager du service public que tu es, que dis-je, que nous sommes.
Difficile n’est-ce pas d’imaginer qu’un individu puisse se soustraire des définitions du consommateur que je viens de donner ?

Il va de soit donc que personne ne reste en marge des activités des associations de consommateurs qui sont des organisations privées constituées par les consommateurs eux-mêmes, en vue de faire la promotion de leurs droits et de protéger leurs intérêts de consommateurs. Les associations de consommateurs sont donc apolitiques et à but non lucratif. Pour la première fois sous nos tropiques, douze associations spécialisées de consommateurs, se trouvent regroupées au sein d’une fédération pour mieux servir une même et unique cause : le consumérisme. Elles n’atteindront leurs objectifs que si des hommes ou des femmes comme toi, acceptent et décident de passer aujourd’hui même à l’action. N’est-ce pas qu’il vaut toujours mieux agir pour prévenir plutôt que de guérir ? Voilà pourquoi l’Union Fédérale des Consommateurs de Cote d’Ivoire (UFCCI) te lance cet ultime appel pour la rejoindre dans son combat. Le consumérisme ivoirien n’est certainement pas exempt de tout reproche. Les animateurs des organisations de consommateurs doivent en effet, apprendre à débattre sans se battre, faire prévaloir la force de l’argument sur l’argument de la force, au risque de passer à coté de l’essentiel.

Au moment où l’unanimité se fait sur la précarisation de plus en plus grandissante des conditions de vie des consommateurs, l’heure est certainement venue de faire l’économie des critiques non constructives qui vont jusqu’à affirmer que les associations de consommateurs en Cote d’Ivoire n’existent que de nom. N’oublions pas comme le disait le comédien français Philippe Néricault Destouches que « La critique est aisée et l’art est difficile ».

L’heure de l’action a donc sonné. Il est temps de se rencontrer, de se parler, de se donner la main et surtout d’agir. Agir pour prévenir. Agir pour améliorer les conditions de vie des uns et des autres.
L’UFC CI fort de l’expérience acquise par ses animateurs dans la promotion des droits et la défense des intérêts des consommateurs, se veut le creuset qui rassemble toutes les énergies disposées à faire du mouvement consommateur ivoirien et sous régional, un puissant outils de promotion humaine au service du développement intégral de l’homme. La naissance et le fonctionnement de l’UFCCI nous donnent aujourd’hui, l’exemple palpable de ce que notre diversité ne saurait nous condamner absolument à l’adversité. En d’autre terme, il faut du tout pour rendre notre monde meilleur alors viens à l’UFCCI, car nous avons tous un talent caché qui peut et doit servir notre communauté. C’est notre histoire et elle ne saurait s’écrire sans toi.

A bientôt..